La Loue - WE de Pentecôte

Modérateur : Comité Directeur

Verrouillé
Avatar du membre
Christophe C
WebMaster
Messages : 782
Enregistré le : 27/09/2007 10:05

La Loue - WE de Pentecôte

Message par Christophe C » 31/05/2023 18:43

Georges a écrit :

Vendredi soir, veille de ce WE de Pentecôte nous préparons notre trajet pour le Jura et sa légendaire rivière '' la LOUE ''

20h30 : Les 9 Céistes partent vers le Jura rejoindre Marc et Dominique qui en profitent déjà.Super, les bouchons sont déjà passés et arrivée à 01H au F1 de Besançon.

Surprise au réveil, il n'y a pas de quoi assurer le petit déj. En fait, ils n'ont pas fait le plein et il ne reste que le café et quelques tartines, le pauvre garçon s'excuse platement.
Hôtel miteux à éviter pour les années à venir.

Vers 9H, nous arrivons à Ornans, camping du Chanet, Manu a bien fait les choses. Installation rapide et site superbe. Préparation du repas et nous partons pour nos 2 premières étapes qui ne feront qu'une finalement et 12 kms en tout.
Durant la navette, Marc se fait doubler par des Ferrari, Porsche, Lotus,Lamborghini. C'est le choc des cultures, imaginez la scène.

Départ de la cascade de Syratu et pic nic sur place dans un site naturel . Après les commentaires inutiles, futiles parfois utiles,( on peut progresser en pagaies mais en bon sens ... ) nous sommes à l'eau à 14H, plus tard que prévu mais le Jura ça se mérite.

C'est parti, c'est beau et nous arrivons à Lods. Les difficultés apparaissent, 3 barrages et niveaux d'eau bas ne font pas bon ménage. Quelques dessalages, 1 pour chaque embarcation parfois 2, faites le compte.
Une fois le 1er barrage passé, nous passons les 2 autres avec des techniques de corde . Bref, ça passe mais pour les sorties à venir. Il vaut mieux démarrer en aval de Lods par 12 m3/s et en canoës.
La caravane nautique reprend.
Les Nassis, nom vernaculaire des petits rapides de la région se découvrent.Ils ponctuent régulièrement notre parcours, et sont très franchissables.
Elise qui est en reconnaissance sur un kayak indique les passages à prendre.

La LOUE est une rivière très aménagée qui a eu un passé industriel florissant. Il reste de nombreux barrages pour les 2/3 équipés de passe à Canöes. Heureusement, nos fiches parcours sont bien renseignées.

Le temps passe dans ce site exceptionnel, très peu de pêcheurs à la mouche. Par contre, la Nav doit s'arrêter à 18h et notre arrivée à Ornans vers les 20H invitent quelques locaux à nous faire ce rappel administratif et les 12 kms nous rappellent nos muscles.

Vers 21H, nous sommes au camping. Le moment de convivialité que constitue l'apéro nous aide à nous remémorer et commenter certains moments épiques. Indiana Jones n'a qu'a bien se tenir. Une nuit réparatrice est la bienvenue .

Dimanche lever 7h30: L'arrivée d'hier devient notre départ. Pkg et mise à l'eau parfaits. Et c'est parti pour 22 kms en direction de Pont de Rurey via le chateau de Clérons ou nous pronons notre pause syndicale de midi. Tout n'est que nature et beauté, les forêts succédent aux falaises. L'eau est claire, le silence d'or.

Quelques barrages à passer, la solution du kayak en éclaireur est la bonne. Les équipages ont fait leur mise au point et les gestes plus précis et certains que la veille, ça aide.

Clérons nous invite à nous sustenter sous les murailles bienveillantes de son chateau fort et modifié au fil du temps et de l'histoire.

Une photo pour notre doyen Lucien qui a fait ce parcours dans les années 50.

Son pont de chemin de fer aménagé en voie verte vous attend, cyclistes et autres. Les 10 kms du matin nous ont échauffé pour les 12 à venir mais dans un tel cadre, la distance ne compte plus. Il n'y a plus que le ravissement des yeux, le bruit de l'écoulement de l'eau qui vous invitent à profiter du moment, sans plus, j'ai dit sans plus ( pas de commentaires.....)

La leçon de la veille a été retenue et à 17h30, nous arrivons. Sur le retour, l'horizon n'est qu'un ricochet de lignes de crêtes. Moment de cohésion autour de la piscine naturelle du camping. Bref autour d'un Leffe que Marc et Dominique nous offrent. Elise découvre qu'Alexis semble prendre goût à la bière durant ce même WE qui se déroule sur la Vézére avec ses mentors et" tonton ".Devinez qui est-ce ? T'inquiéte pas Elise, ce n'est qu'un début.

Repas avec nos voisins, les moutons puis tisane, et oui des pintes pour la Vézére et tisane pour la Loue. Avec ça, on n'est pas d'attirer les jeunes.

Lundi, dernière journée, lever 7h: Emballage et dernière étape de notre périple 10,5 kms. Pas de triche, on repart depuis l'arrivée pour Chenecey Buillon. Les kilométres, sans hésitation défilent, parfois une superbe demeure surgit de cet écrin de verdure. Ah, si ces pierres pouvaient parler. Les rapaces et les falaises nous regardent, nous petits êtres insignifiants et éphéméres qui ne faisons que passer dans ce décor intemporel. Nous nous rattrapons par les décibels, on fait ce qu'on peut....

Les nassis, moulins, barrages ornés de bois enchevêtrés et rives verdoyantes ont constitué notre cadre de vie durant ce Week End.

La préparation du parcours, l'organisation de Manu et les conseils UTILES dispensés par les moniteurs ont été sans faille.

La Loue tant vantée par B Clavel ( la maison des autres, le soleil des morts qui est son chef d'oeuvre ) et peinte par Gustave COURBET a tenu ses promesses

A faire et à refaire

Nos sources : eaux vives.org

livre : Rivières nature en France édition le Canotier

Verrouillé

Qui est en ligne

Pagayeurs parcourant ce forum : Aucun adhérent(e) enregistré(e) et 6 invités