WE Morbihan 26-28 Mars 2016

Modérateur : Comité Directeur

Verrouillé
Avatar du membre
Christophe C
WebMaster
Messages : 776
Enregistré le : 27/09/2007 10:05
Contact :

WE Morbihan 26-28 Mars 2016

Message par Christophe C » 01/04/2016 20:51

Manu a écrit :

Après un départ un peu tardif de Trappes, puis un parcours routier sans histoire, nous arrivons à Séné vers 1H du matin.
Nous confondons l'entrée du camping, peu signalée, avec celle d’un chemin, ce qui oblige le chauffeur à réveiller tout le monde pour une manœuvre (dételage remorque, marche arrière, demi-tour).

Après une courte nuit, Christian distribue ses courses suivant un plan très organisé, pommes bio, yaourts nature, confiture maison et coquillettes sont répartis entre les deux bungalows.
Les moniteurs et AMFPC se réunissent pour décider du programme, forcément raccourci par rapport aux propositions de Christian compte tenu du vent présent dans le Golfe.
Point de tour de l’île d’Arz avec pique-nique au Logeo : seule une modeste sortie autour de Port-Anna sera possible.
Nous mettons donc à l’eau dans ce port de Séné qui a donné son nom aux sinagots, ces voiliers de travail à deux mâts gréés au tiers, dont deux représentants nous attendent sur la grève : le Mab er Guip à préceinte rouge, et le Joli-Vent à préceinte verte.
Les débuts sur l’eau ne se passent pas trop mal, et on s’enhardit à vouloir se rapprocher de la fameuse maison rose qui sert d’amer à l’entrée du passage. C’est oublier que ça clapote pas mal et que le vent y est plus fort : Thierry passe à l’eau, Christophe aussi en récupérant la pagaie, Bruno manque d’éperonner Val qui passe à l’eau à son tour, retour au stand.
On en profite pour manger nos coquillettes au chaud au camping, puis, pour voir la mer, nous partons en voiture à Port-Navalo sous la pluie qui ne nous quitte pas de l’après-midi.
On se console du mauvais temps avec le repas de fête : huîtres dont Christian connait toute la généalogie grâce à sa discussion approfondie avec l’ostréicultrice, crevettes et truite fumée. Audrey fait fi des averses en faisant la navette d’un bungalow à l’autre, ramenant un citron par ci, une bouteille de vin par là, etc. La soirée continue autour de la carte du Golfe pour élaborer les itinéraires possibles de navigation du lendemain. On prend le dessert (poires au chocolat) dans la bonne humeur : Cath nous fait bien rire en découvrant qu’une recherche anodine sur son téléphone fait apparaître des propositions de jeunes femmes à poitrine opulente, tandis que Sylvaine nous vante l’outil magique d’Olivier.

2ème jour : Le dimanche matin commence sous le soleil et j’en profite pour aller courir pendant que Christian et Audrey nous rapportent un pain bûcheron délicieux avec sa confiture de cassis maison. On prépare ensuite le repas du midi (lentilles haricots verts saucisse de Montbéliard), dans le partage on ne se rend pas compte qu’il manque deux boites de lentilles pour le ben gallo (je prononce à l’indienne, comme Christian) des filles, qui trouveront le repas frugal.

Départ de Locmariaquer sous le soleil. Nous gênons un peu La navette du Golfe - qui attend patiemment sans un coup de corne - puis nous partons joyeusement sous une grosse averse. Remontée pénible sous vent de travers en longeant les parcs à huîtres. Sylvaine rend grâces à la dérive du Zegul pendant qu’Olivier frôle un fer à béton d’un peu près. On se regroupe dans un coin plus à l’abri à l’entrée de la rivière d’Auray. Thierry nous fait qq beaux esquimautages dans son beau Shearwater 17. Remontée cool de la rivière d’Auray – Thierry sous voile – où les tadornes du Belon admirent avec nous le château de Plessis-Kaer. Arrivée à Saint-Goustan. Esquimautages. On attend la navette sous la pluie. Il est un peu tard pour les crêpes, alors on se retrouve tous au bar à Vannes autour d’une bière.
Repas pâtes bolo aux herbes de Bourg la Reine, et Crème Mont Blanc aux « maltaises ».
Fort vent et pluie pendant la nuit : le bungalow bouge, le plus jeune fils de Val se réfugie auprès de sa maman. Personne ne parie un bol de chouchen que l’on pourra naviguer le lendemain. La pelouse du camping se transforme en marécage.

Au matin du 3ème jour, miracle il fait beau, et la remontée de la rivière de Vannes parait un objectif tout à fait réaliste.
Alors qu’on sonne le branle-bas – il faut partir tôt pour pouvoir passer avant la fermeture de l’écluse – deux jeunes arbres tombés pendant la nuit coupent la sortie du camping. Christian est formel, ce sont des Cupressus. Heureusement la tronçonneuse tourne, et nous partons bientôt vers Port-Anna (hormis Christophe dégoûté du rotomod et Sylvaine qui a mal supporté les herbes de Bourg La Reine – on lui avait pourtant dit que ça ne se fumait pas).
Départ Port-Anna sous le soleil, quelques grains puis soleil jusqu’à Vannes. Petit sprint dans le port sous l’impulsion de Val puis retour tranquille à Port Anna. Thierry et Flo relèvent le défi de l’esquimautage à deux dans le bélouga : fiasco complet…
Après un repas rapide et nettoyage des bungalows, nous quittons le Golfe. Arrivée tardive à Trappes : nettoyage des k-mer et retour maison (merci à Catherine et Thierry pour le covoiturage).

Un super souvenir grâce à l’organisation sans faille, des moniteurs au top et une ambiance très sympa.
Deux jours plus tard, certains font déjà des plans de nav pour le stage Méditerranée. Les veinards.

Les photos de Magella, Manu et Christophe, Thierry :
https://www.flickr.com/photos/cktsqy/al ... 6564523895
Fichiers joints
Golfe 26-03-2016-S.jpg
Golfe du Morbihan 2016-T Desailly
Golfe 26-03-2016-S.jpg (412.18 Kio) Vu 2799 fois

Verrouillé

Qui est en ligne

Pagayeurs parcourant ce forum : Aucun adhérent(e) enregistré(e) et 1 invité