Le Raz Blanchard - 9 et 10 juillet 2016

Modérateur : Comité Directeur

Verrouillé
Avatar du membre
Christophe C
WebMaster
Messages : 776
Enregistré le : 27/09/2007 10:05
Contact :

Le Raz Blanchard - 9 et 10 juillet 2016

Message par Christophe C » 16/07/2016 19:44

Olivier a écrit :

Le week-end est précédé d'intenses discussions entre moniteurs pour déterminer le meilleur horaire de départ :doubt:. Val fait des navettes le vendredi , et le rendez-vous à Vauville est donné pour 9h30. Les Trappistes arrivent au camping municipal d'Omonville-la-Rogue bien après minuit. L'endroit est charmant. Mais doté d'une magnifique barrière fermée ! :-? Un peu de danse du ventre devant la barrière, puis devant le détecteur, et pouf ! magie, la barrière s'ouvre :?: . Demain l'employée du camping sera fort étonnée de ce phénomène bizarre. Nous, on ne se pose pas de question : on rentre et on s'installe pour une courte, trop courte nuit :sleeping:. Le vent qui souffle agite les rêves de certain(e)s. Notre pagaie verte sera t'elle assez mûre pour affronter les vagues de ce passage mythique ?

Samedi matin, départ dans les temps malgré l'absence de thé. A Beaumont-Hague, grosse nappe de brouillard qui nous inquiète. Mais arrivé à Vauville, la mer est dégagée, et on aperçoit le premier nez et son cadet :ptdr .

Embarquement sans coup férir, et route vers le Raz. Val envisage avec quelques doutes la route la plus courte :doubt: . Mais Armel observe le plan d'eau, et nous fait un superbe pilotage en évitant les zones trop blanches devant le Nez de Jobourg :respect . Le courant nous emmène à toute allure (il y a au moins 4 pompes !), et la pagaie ne sert qu'à nous stabiliser sur un désordre total de vagues pyramidales :beurk . L'ambiance est studieuse et concentrée, bien planter la pagaie derrière la vague dans ce capharnaüm est un chouïa compliqué ... Le flottille reste bien groupée avec une belle discipline :-) Pas trop loin… Mais pas trop près non plus !

Et nous arrivons bientôt au port de Goury. A cette vitesse-là, le plus difficile est de ne pas rater l’entrée ! Val nous félicite pour ce trajet que bien peu de Normands ont fait. Nous ne sommes pas peu fiers :win ! Un petit tour à pied pour observer la mer autour du phare. Avec le vent et la mer, jouer dans le Gros du Raz semble exclu :shock: . On passera plus à la côte, où la mer est calme. Départ de Goury, on passe le phare, et on se retrouve derrière un récif pour faire des stops, des bacs et des reprises. Comme en rivière, mais avec un bateau directeur de 5m de long ! Une fausse pelle, et les trois moniteurs se précipitent sur le naufragé. Et nous, les pagaies vertes plus ou moins mûres, on fait quoi ? On reste derrière le caillou, ou on les rejoint pour ne pas séparer le groupe ? Finalement Val reste avec nous et donne des instructions. On reste derrière le caillou. Christophe et Armel font une magnifique démonstration de récup' dans le courant, en dérivant à peine, Armel assurant le remorquage vers le contre. Le nom du naufragé ? Ce qui se passe au Nez Bayard reste au Nez Bayard :ange ! On repart en jouant avec le courant et les cailloux. Le courant s'assagit, la mer est calme, et nous arrivons à Port-Racine. J'y retrouve un vieil ami de granit, mais cette fois la mer est trop haute pour un petit bisou comme l'année dernière :ange. Dernière étape à l'est de l'anse Saint-Martin où Val a laissé une voiture. Nos trois moniteurs repartent sans trainer pour passer la pointe de Jardeheu avant la renverse. Les autres s'arrêtent là, la journée a été suffisamment riche en émotions et en souvenirs. Juste ce qu'il fallait de vagues pour avoir le sentiment d'une vraie aventure ! Un peu de route pour récupérer toutes les voitures, et on retrouve nos moniteurs devant une bière sur le port ... :SANTE

Le soir, apéro sous un grand soleil qui sera fatal au teint d'Armel ... :oops: :apero Le vent sera plus fort demain, et ça réfléchit fort pour le parcours :doubt: . On décide de rester à l'abri des falaises avec un départ de Urville vers Omonville. Embarquement sans soucis particulier ... à condition de ne pas relâcher la concentration avant d'avoir passé toutes les vagues. Mais ce qui se passe à Urville reste à Urville ...:ange Le temps est maussade avec des averses. Mer calme et vent modéré. Au pied d'une falaise, un bouc solitaire nous observe avec curiosité jouer dans quelques passes à cailloux. Demi-tour un peu avant Omonville et pique-nique sur une petite plage de galets :atable . Retour le long de la côte. Le Tupperware orange a du mal à suivre le groupe … Un peu avant Urville, on s'écarte pour faire une petite descente au surf. A l'arrivée, les vagues de la plage se permettent de rappeler à certain(e)s qu'il ne faut pas déjuper trop tôt dans ce type de situation. Vous vous rappelez ? Ce qui se passe à Urville ... :ange

Il est l'heure de remballer, de quitter Val avec regret, et de s'enfiler sur une autoroute pleine de supporters fiévreux, impatients de retrouver leur télé avant le début du match.

L'état de la mer à notre passage :

Image

Les traces GPS du week-end : https://www.dropbox.com/sh/9yz2dxongfl7 ... w5J0a?dl=0

Image

Image

Quelques photos :
https://www.flickr.com/photos/cktsqy/al ... 0360969021

Verrouillé

Qui est en ligne

Pagayeurs parcourant ce forum : Aucun adhérent(e) enregistré(e) et 1 invité