Côte de Granit Rose - Pentecôte 2017

Modérateur : Comité Directeur

Verrouillé
Avatar du membre
Christophe C
WebMaster
Messages : 776
Enregistré le : 27/09/2007 10:05
Contact :

Côte de Granit Rose - Pentecôte 2017

Message par Christophe C » 15/06/2017 23:37

Violaine a écrit :

Ma première sortie avec le club de Trappes
Vendredi 2 juin 2017-17h30 :j'arrive à Trappes très en avance pour faire un sans faute car c'est ma première navigation avec ce nouveau club. Alors que je m'apprête à mettre mon GPS pour ne pas m'égarer en terre inconnue, je vois filer devant moi un kayak sur le toit d'une voiture.Je le suis comme le petit poucet, et me retrouve ainsi devant la porte du club de kayak et face à Christian.
Nous entrons dans le club.
Peu à peu les participants arrivent, un à un, tranquillement. On commence à charger les bateaux,chargement classique. Puis le matériel de camping, chargement impressionnant : table en bois massif, bancs, frigo spécial bière, plaque de cuisson, tente-salle à manger.
Les bols sont conquis de haute lutte. Il ne manque qu'un chemin de table et un bouquet de fleurs en plastique.

Vers 20 heures, le camion plein à ras bord, met le cap sur le formule un de Rennes, suivi par la voiture de Denis, car nous sommes treize.
Après une petite nuit, et un petit déjeuner roboratif, nous arrivons à l’île grande, presque sans encombre. Les indications approximatives de la voirie locale ont en effet entraîné le camion et la remorque dans une impasse, dont seule une magistrale marche arrière d'Olivier nous a permis de sortir. On a quand même senti une peu d'impatience chez les automobilistes coincés par la manœuvre. Mais rien de bien grave.
Le temps passant, il est midi bien sonné, quand nous arrivons sur notre lieu d'embarquement. Nous mettons à l'eau le ventre plein, pour une ballade ensoleillé,e détendue et joyeuse en direction de Ploumanach. Quelques vagues permettent de faire un exercice de sécurité. Puis on passe tranquillement de crique en crique, de rocher en rocher. Et on regagne ainsi notre point de départ vers la fin de l'après midi, au soleil descendant, sur une mer argentée.

De retour au camping, apéro en plein air, puis repas dans la tente salle à manger. Et là, la fraîcheur tombée, je comprends tout l'intérêt de cette installation, que j'avais observée, l'air goguenard, dans un premier temps. Il fait chaud, on est installés confortablement, on mange dans de vraies assiettes, avec de vrais couverts.!!!!

Le lendemain, nous partons en direction des sept Îles. Traversée sans histoire sur une mer sympa, avec juste ce qu'il faut de vagues. Nous restons tranquillement à l'abri des îles, la mer étant plus forte sur les côtes extérieures.
Notre arrêt sur l’île aux moines, initialement prévu pour le repas de midi et une ballade à pied, se rallonge, le temps de laisser tomber le vent et de profiter des trombes d'eau qui tombent en rafales, pendant une bonne heure.Avant la pluie, Christophe a sorti une bouteille de champagne pour fêter son anniversaire et on a fait le tour de l'île, par un petit sentier, bordé de fougères,
Le clou de l'après-midi c'est le passage à proximité d'une île , qui de loin se détache , toute blanche sur l'eau. En fait c' est une réserve naturelle, sur laquelle nichent une quantité incalculable d'oiseaux. Nous restons un petit moment à les regarder . Une partie d'entre eux tournoient autour de nos kayaks. Ils se sentent manifestement dérangés.Puis nous regagnons la côte, poussés par un petit vent.
Le soir tout le monde se met au boulot pour aider à la préparation d'un colombo de poulet, vraiment réussi. Une recette de Sylvaine. On papote tranquillement, on boit à nouveau un coup à la santé de Christophe, dont c'est toujours l'anniversaire. Puis, vers 23 heures, Cath étend tranquillement et méthodiquement ses affaires de kayak sur les fils qui bordent la table. C'est un signal fort, un peu comme dans les restos, quand le patron met les chaises sur les tables en fin de soirée. Indubitablement, c'est l'heure du coucher.
Nous savons déjà que nous ne naviguerons pas le lundi, car le vent est trop fort ( force 7 ? annoncée).
Les prévisions météo s'avérant hélas exactes, la ballade en mer est remplacée par une petite promenade côtière, avant de reprendre la route en direction de Trappes.
Notre dernier pique-nique (un super taboulé) sera pris sur une aire d'autoroute,histoire de marquer une transition vers un mode de vie plus urbain.
De retour au club, j'ai l'impression d'être dans une ruche. C'est à celui ou celle qui sera le plus efficace. Les bateaux sont descendus de la remorque avant d'être rincés . Le camion est déchargé en deux temps trois minutes.
Puis le club se vide et je regagne mes pénates, ravie.
C'était un excellent week-end, alliant le confort de « l'hôtellerie de plein air » à la bonne humeur et l'ambiance détendue d'un bivouac ;
En mer nous avons eu la chance d'avoir quand même des vagues. L'encadrement était top.

Bref, rien à dire, sinon : MERCI !!

Les photos sur https://www.flickr.com/photos/cktsqy/al ... 4728595725

Verrouillé

Qui est en ligne

Pagayeurs parcourant ce forum : Aucun adhérent(e) enregistré(e) et 1 invité