Stage Golfe du Morbihan - 20 au 27 avril 2019

Modérateur : Comité Directeur

Verrouillé
Avatar du membre
Christophe C
WebMaster
Messages : 776
Enregistré le : 27/09/2007 10:05
Contact :

Stage Golfe du Morbihan - 20 au 27 avril 2019

Message par Christophe C » 29/04/2019 19:25

Georges a écrit :

Vendredi : Tout le monde est là, pas de trainards. Sous la houlette de Christian, les préparatifs sont rondement menés. Départ vers le grand large à 18h 45 précise ou 47 d’après Christian. Passage par la route bucolique pour éviter les bouchons de Rambouillet et arrivée vers minuit.

Samedi : MTO magnifique pour une nav de 24 kms dans le golfe avec quelques pin-up, déjà en maillot de bain.
Itinéraire : Port-Anna, passage entre l’ile d’Ars et l’île aux moines (Léon marque son territoire), ensuite passage par Biloutte ( ou Bilouris en local ) puis retour.
1ER esquimautage pour Léon et Agnès
Au repas du soir, Olivier découvre que nous avons emmené la plieuse à crêpes ( voir Cath pour le mode d’emploi ).
1ère nuit et premier ronflement. Découverte pour certain (e) s ou redécouverte. Notre maitre, Marco, souvent imité mais jamais égalé n’a pas encore de dauphin ( e ) s.

Dimanche : Les dieux de la météo sont encore avec nous. Départ du charmant port Anna puis moulin à marais de l’ile d’Arz, Cath prend la T° de l’eau et Léon essaye de sauver le thermomètre. Chaud, le Léon, il prépare sa pagaie bleue. Puis direction, Gouvihan, passage entre Ilur et Iluric et retour.
Repas du soir façon Agatha Christie et petits meurtres entre amis. Mais doc Georges et son assistant Zyrtec sauve Cath qui découvre le côté cachet du céleri.
La nuit et ses ronflements passent. Sans que les auteurs ne se dénoncent.

Lundi : Léon prend les affaires en main et se prend pour Cook. Nourricier à ses temps perdu. Bref, Léon est victime de sa générosité guidant le groupe carte en main tout en décrochant de ci de là quelques huitres sauvages du rocher de Méhaban. Mais chaque héros a son revers. Certaines entrevoient en Léon, un psychopathe piolet à la main et assassin d’huitres.
Agnès découvre les plaisirs du R G V (remorquage à grande vitesse) par Léon et Georges. Traversée du goulet puis exercices sur les plages tandis que nos 2 pins up chaperonnées par KER Christian se baignent.
A l’heure du repas, le meurtrier des pinup frappe encore. Tentative d’empoisonnement à la Bolognaise sur Sylvaine, mais encore raté. Léon absent ce soir. Reviendra tardivement avec l’antidote au parfum de pomme à cidre.

Mardi : Hélène nous rejoint à la vague de Berder ( coef 85 ). Découverte pour Agnès et Magella de la magie de la vague et ses jeux. Reprise, surf, hélicoptère. Georges découvre le North shore Atlantic d’Hélène (apparemment taillé pour lui) tout au moins ses fesses.

Mercredi : Le temps change mais la Bretagne est généreuse. Elle offre toujours une possibilité de pratiquer quelque chose ailleurs. Et donc, exercices de sécu à Port Anna avec Francis qui nous a rejoints. Mais Georges est marabouté par un restant de druide et échoue toujours dans son esquimautage.
Après midi, promenade autour des marais mangroves de Cené reconnu pour leurs vertus thérapeutiques dermiques. Agnès ne s’y trompe pas et y va. Elle revient incommodante voire puante mais avec une peau de bébé. Enfin, elle le croit. Nous feignons d’ignorer l’odeur. Thierry s’en fout, il a vu des échasses.
Repas du soir : Le meurtrier n’a qu’à se rhabiller. Léon a l’antidote et ‘’ c’est pas pour les mauviettes. C’est pas relevé au jus d’ail ‘’ mais preuve à l’appui. Ça sert aussi de désinfectant.

Jeudi : Vent à décorner les bœufs. Le R1, au top de l’organisation a prévu un repli stratégique vers la Vilaine. Les pin-up attirées par les Chippendales se donnent rendez-vous à la Roche Bernard, joli bourg médiéval et direction Port Arzal.
Les méandres de la Vilaine nous mettent tantôt à l’abri, tantôt exposé aux pointes de 41 km/h. Exploration de boyaux, pseudo mangrove pour Thierry et Olivier. Il est temps d’organiser un stage à Nouméa pour découvrir la vraie mangrove et les crabes mous.
Le soir, Léon arrose sa pagaie bleue à l’élixir local. Félicitations.

Vendredi : Cette fois, c’est Magella et Agnès qui prennent la carte en main Arrêt pic-nic sur Arz à l’abri d’Eole. Les voiliers semblaient tracter les bateaux moteurs. Sous une attaque de vague, Magella et Agnès se la jouent version Waikiki beach mais se font rattrapées par le peloton lorsque Force 4 est de face. Olivier et Léon jouent les abeilles Flandres et Bourbon.
Georges se tape la cloche au ‘’ port vert ‘’ à Vannes. Bonne adresse.
La perfidie frappe Léon. Les filles lui annoncent qu’il est mignon dans sa cape latex qui lui arrive au ras des fesses. En fait, elles le matent depuis le 1er jour. Georges est traité de pervers en cape verte.
Apéro pour fêter les pagaies vertes d’Agnés et MAgella avant de se rendre à la ‘’ St Pattern ‘’ crêperie, triée, choisie, élue et recommandée par notre R1. Au St Pattern, Magella découvre la crêpe aux 4 alcools et que le Grand Marnier est peut-être de trop.
Nom de la crêpe : La Stéph ou la chalumeau, je ne me rappelle plus.

Samedi : Les femmes sont à l’honneur car jour de de ménage (je plaisante, Sylvaine ) mais une dernière petite nave de Port Anna au port de plaisance de Vannes. Les pertes sont énormes, plus que 4 vaillant(e)s. Dernier repas de kayakistes avec les ’’ congettes ‘’ de Georges qui a pris des courgettes pour des concombres aux derniers achats.
Petit jeu de piste sur le chemin du retour pour trouver la pompe à essence qui n’accepte plus notre carte carburant. Arrivée sans encombres, ni bouchons à Chanzac.

Réumé : Semaine durant laquelle nous avons travaillé sérieusement sans nous prendre au sérieux grâce à la pédagogie souple mais efficace d’Olivier et Thierry. Une organisation Christianesque ( sans faille ). Bref, un moment superbe à vivre et revivre.

Pour accéder aux photos de Magella https://photos.app.goo.gl/gG9ACYrLCp6oSabNA
et de Christian https://photos.google.com/share/AF1QipM ... dNbFlZRzd3

Verrouillé

Qui est en ligne

Pagayeurs parcourant ce forum : Aucun adhérent(e) enregistré(e) et 1 invité