Cote de Granit Rose - 30 mai au 2 juin

Modérateur : Comité Directeur

Verrouillé
Avatar du membre
Christophe C
WebMaster
Messages : 776
Enregistré le : 27/09/2007 10:05
Contact :

Cote de Granit Rose - 30 mai au 2 juin

Message par Christophe C » 11/06/2019 10:33

Sylvaine a écrit :

Côté navigations
Jeudi : arrivée en fin de matinée. Houle de 1,20m, vent force 2-3 bft. Après avoir monté le camp et mangé un sandwich, l’embarquement se fait au centre de voile de l’Ile Grande à mi-marée montante. Exploration vers l’ouest en zigzaguant entre les îles jusqu’à Molène, alternant joyeuses portions mouvementées sur les côtés exposées et moments de zénitude à l’abri de la houle. 8 NM.

Vendredi : Embarquement de la presqu’île Renote vers l’Île aux Moines à 12h au moment de la renverse de basse-mer. Belle pause sur l’île, pique-nique et petite rando au milieu des goélands puis départ vers Rouzic à 16h30. Arrivée vers 19h à Renote côté baie Ste Anne. Bain de pied dans la vase et petite pensée pour Agnès. 12 NM. Magnifique journée ! On était contents (même ravis).

Samedi : Après d’intenses réflexions, on a renoncé à l’optimisation de la nav… Embarquement comme jeudi mais cette fois exploration vers l’est. Basse mer, quelques déferlantes et passes à cailloux le long de la côte de granit rose jusqu’à Ploumanach pour la pause-déjeuner, l’occasion de parfaire le gommage à la vase de certain·es. Retour à marée montante par l’intérieur des îlots au calme. Esquimautage et récupérations variés des courageux et courageuses (« même pas froid » dixit Nathalie qui est pourtant du sud). 12 NM. Retour tôt au camping, à 18h30, histoire de se faire belles et beaux pour la crêperie.

Dimanche : 2 heures de surf à Plestin-les-Grèves, sur petites vagues dans des conditions idéales pour apprivoiser la technique avec zénitude. Départ vers Paris à 14h30. Arrivée à 23h.

Côté faune et flore
Les Sept-Îles ont tenu leurs promesses. Les célèbres macareux moines étaient bien au rendez-vous en compagnie de pingouins torda et de guillemots. Rouzic fut à la hauteur de sa réputation avec ses centaines de Fous de bassan en train d’y nicher donnant l’impression de loin que l’île était couverte d’un sol bizarrement blanc. Et nous avons été accueilli·es à l’Île aux moines par le phoque local qui aurait bien apprécié qu’on partage avec lui le produit de notre pêche. Nous n’avions malheureusement à bord que le malheureux poisson sextoy de Thierry, pauvre leurre qui bien que n’ayant jamais vu l’eau aura bougé la queue tout le trajet.
On aura juste à déplorer une attaque en règle d’un parent goéland défendant ardemment sa progéniture en train de sortir de l’oeuf. On n’a pas idée d’installer son nid sur un chemin pourtant bien balisé !
On retiendra également la collection d’algues ramenée tous les soirs au campement par Michele qui n’a toujours pas trouvé la fameuse rouge au goût poivré.

Côté gastronomie
Merci à Christian pour les huîtres. Se référer au post précédent pour les infos techniques sur cette spécialité de l’Île Grande. viewtopic.php?f=2&t=4005#p53116
Merci à Michele pour les tagliatelles à la carbonara. Je vous passe l’historique de cette spécialité italienne… Pour les curieux, vous trouverez toutes les infos là https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A2te ... _carbonara.
Merci à Christophe qui a promis de nous faire des meringues. Oui, mais quand ????
Merci à la crêperie qui a quand même réussi à nous concocter des galettes dont la fameuse complète à l’andouille bien qu’elle ne disposait que de 2 galettières pour 150 personnes.

Côté hébergement
Nous avons judicieusement choisi le camping municipal de l’Île Grande, plutôt que l’abri côtier (rebaptisé par Cath l’abri crotté). Accueil sympathique, grands emplacements et possibilités de jolies balades le soir pour les inconditionnel·les du dégourdissage de jambes avant le coucher.

Côté anecdotes
Ouverture du bal par Christian avec 1 bain, sur une vague scélérate qui arrivait par derrière. Michele : 2 douches. Nathalie : 3 bains au surf.
À noter une approche nouvelle de l’esquimautage : le dressage des kayaks rebelles par Thierry. On verra si cette technique porte ses fruits lors de la prochaine sortie.
Une fois n’est pas coutume : le soleil breton qui n’a pas ménagé ses coups aura obligé Armel à revêtir la tenue de djihadiste.
Enfin, on est content·es d’avoir évité au concombre de Christian de se perdre dans son si grand frigo !

Les photos de Christian :https://photos.app.goo.gl/kSsUkAGMCYbikXL3A
Les photos de Thierry : https://drive.google.com/open?id=18prDc ... ZS33NBFzrW

Verrouillé

Qui est en ligne

Pagayeurs parcourant ce forum : Aucun adhérent(e) enregistré(e) et 1 invité