Chalaux 1 et 2 Juillet

Modérateur : Comité Directeur

Verrouillé
Avatar du membre
Christophe C
WebMaster
Messages : 776
Enregistré le : 27/09/2007 10:05
Contact :

Chalaux 1 et 2 Juillet

Message par Christophe C » 04/07/2017 19:20

Maxime a écrit :

C'est l'heure du compte rendu
  • Vendredi 30 juin : veille du départ
Ca y est, demain matin c'est le grand jour, ma première sortie en rivière ! Pour savoir à quelle sauce je vais être mangé, je me renseigne un peu sur le Chalaux, et ce n'était pas l'idée du siècle... Sur wikipedia je découvre que "Du 19 au 24 juillet 2005, les championnats d'Europe de canoë-kayak se déroulèrent sur le Chalaux." :shock: Évidemment je m'imagine rapidement que c'est un truc de bruts, et pour me rassurer je vais visionner quelques vidéos sur YouTube... Ca y est, je commence à stresser !
  • Samedi 1er juillet : jour 1
Rdv est donné à 6h30, quelle drôle d'idée. Pour info toute la semaine je me lève à 8h, et le WE je me fais tirer du lit à des heures pas possible, ce qu'il faut pas faire.
On embarque les différentes affaires et on décolle, Kévin et Alex se sont occupés quelques jours plus tôt de charger les bateaux sur la remorque.
Image

3 heures plus tard nous arrivons dans le Morvan où le ciel annonce la couleur pour le WE, du bonheur !
Image

Arrivée en haut du Chalaux, ce coup ci je ne peux plus reculer, il faut y aller. J'apprends rapidement que pour ma première descente je serai en topo duo ( kayak double ) avec Kévin derrière. En gros même si j'arrête de pagayer et que je me dandine dans tous les sens, on devrait arriver en bas en un seul morceau, me voila rassuré ! Elodie et William sont en hotdog, les autres en kayak ( rivière ou freestyle ). Malheureusement pour nous, ce matin c'est l'autoroute : à croire que rdv a été donné à tous les groupes de kayak et rafting des environs.
Sur mon bateau Kévin m'apprend les rudiments de la rivière, moi qui ait passé l'année à m'entrainer pour le kayak polo. Le hot dog semble avoir quelques soucis mais se débrouille dans l'ensemble très bien. Les autres passent tout ça facilement jusqu'à ce qu'à la perte des Vaux, Alex craque sous la pression ( il semblerait que ce soit la faute de son nouveau bateau freestyle, mais j'aime à croire qu'il s'est juste foiré :D ) et ait besoin de la sécurité. Évidemment tout le monde n'a pas manqué de le charrier tout le reste du WE. La fine équipe arrive en bas sans encombres et c'est l'heure de manger !

Après cette pause bien méritée, il est temps de remettre le couvert. Transis de froid, les 2 plus jeunes décident de rendre les armes pour mieux remettre ça le lendemain. Je me retrouve donc en hotdog avec Camille. Rapidement, nous nous rendons compte qu'Elodie et William ne sont pas les seuls à avoir abandonné, nous sommes quasiment seul sur l'eau. Descente qui se passe bien pour tout le monde, il est temps de rentrer. Malheureusement pas de photos en action de cette première journée, je n'étais pas assez confiant pour prendre mon appareil photo avec moi.
Retour au campement et, pendant que certains montent les tentes, d'autres préparent le feu pour cuire les saucisses
Image

Alors que les saucisses et les pâtes cuisent, l'heure est venue de combattre les forces obscures pendant que d'autres profitent de la tente commune pour s'abriter
Image
Image Image

C'est ensuite autours de cet unique source de chaleur salvatrice que la soirée c'est terminée. Ce n'est pas tout ça, mais demain matin nous devons tous être debout à 7h30 et nous avons déja eu une journée fatiguante !
Image Image

  • Dimanche 2 juillet : jour 2

Aujourd'hui je deviens un grand garçon autonome, je suis seul sur mon kayak. Je décide donc d'aller faire un petit coucou à mon ennemi du jour, le Chalaux, pendant que Renald termine de réveiller tout le monde
Image
Elle semble calme et encore endormie, un peu comme tout le groupe, alors qu'une légère brume flotte encore à sa surface. Bientôt les vannes du barrage vont s'ouvrir et ce sera autre chose !
Petit déjeuner rapidement avalé, il est temps d'effacer toutes traces de notre passage et de ranger le campement.
Image Image
Image
Le feu de camp, encore et toujours, nous permettant de nous réchauffer rapidement avant de rejoindre la rivière.

Ce matin ce n'est pas compliqué, tout le monde est en kayak ! Tout se passe bien et le groupe prend ses marques. les premiers obstacles ne sont qu'une formalité et nous voici arrivé à la perte des Vaux. Les plus jeunes choisissent la voie ( pédestre ) de la raison, Marie essaye de voir si son bateau s'envole, Alex prend sa revanche, le topo duo passe sans soucis, et moi je passe avec fierté cet obstacle, sous l'oeil attentif de Coco et Kévin en sécu... Avant de me retourner bêtement quelques mètres plus loin alors que je n'étais pas du tout attentif... L'eau est fraiche :oops:

Image Image
Image

Marie ne se sentant pas en forme décide de rejoindre le bas de Courtiba à pieds. Je demande à Kévin s'il est raisonnable que j'essaye de passer ce dernier rapide avec mon petit niveau et il lui semble plus sage que je le fasse à pieds. Toutefois, contrairement à Marie je décide d'y aller en bateau... Ce que je n'aurais pas du faire !

En effet, alors que cette portion ne présente pas de difficultés particulières, en essayant d'éviter un obstacle mobile je me retrouve sous l'eau. Alors que je tente d'esquimauter je sens une grosse douleur dans mon épaule droite. Je décide donc d'utiliser mon bras restant pour déjuper , abandonnant donc kayak et pagaie. Je me traîne jusqu'à la berge et attends un coup de mains. Kévin regarde et remarque rapidement que j'ai un bras qui pend, il pense à une épaule luxée. Une bonne âme qualifiée pour cette manœuvre m'a remis, non sans mal du faite que je sois tendu, mon épaule en place. J'ai ensuite pris place à l'avant du topo duo, ramené par Kévin jusqu'au camion ( je le savais bien qu'à ma première descente je n'avais servi à rien ! ). Le temps de me changer et Fabien m'accompagne aux urgences d'Avallon pour une radio --> Rien de cassé et mon épaule a été correctement remis en place. :mrgreen:
Un mois d'arrêt de travail, ça va me libérer du temps pour écrire le compte rendu du WE et chercher du boulot !

Fabien et moi rejoignons le reste du groupe qui s'est arrêté en "ville" pour une gaufre, et ce pour le plus grand bonheur des petits et des grands.
Image

Retour à Trappes ou ma copine vient me prendre en charge, non sans lancer un regard noir à tout le monde :D Promis normalement elle est cool :lol:

Merci encore aux organisateurs, à la sécurité, à Renald pour sa combinaison m'empêchant de mourir de froid, à la personne qui m'a remis mon épaule en place, à Fabien qui a sacrifié une descente pour m'emmener aux urgences et au club pour me permettre de faire croire à tout le monde que je me suis battu avec un ours (évidemment j'ai gagné, mais ça m'a couté une épaule :/ ) !!

Plus d'images et quelques vidéos sur ce lien
https://goo.gl/photos/HhDYbY1NVU7Ao4NJ7

Bonne lecture

Verrouillé

Qui est en ligne

Pagayeurs parcourant ce forum : Aucun adhérent(e) enregistré(e) et 1 invité