×
Accès adhérents CKTSQY
Mot de Passe oublié ?
×
×
X
X
Points de RDV
<
Pour adhérer
Les liens du R1

Séances Étang du Dimanche Matin 2016-2017

Mars
- 5 Stéphan 8 personnes reprise étang.
-12 13 personnes. Olivier et Sylvaine pour la séance kayak de mer - 7 personnes. Voir viewtopic.php?f=2&t=3524
Youenn pour ceux qui restent en bateau playmobil. 3 personnes.
3 personnes en descente.
-19 Youenn 8 personnes dont 3 en descente
-26 Marco.13 sur l'eau,kayaks de descente et rivières.

Avril
-2 Christophe C. 3 personnes 1 C2 + Kmer + 8 poloistes
-9 Christophe C 2 personnes descente + 6 poloistes
-16 Cath 6 personnes descente
-23 Youenn, Mikele 11 personnes descente et rivière
-30 Youenn, 10 personnes descente, rivière, canoë, Kmer

Mai
-7 Christophe H, 5 personnes rivière puis descente + 13 poloïstes
-14 Youenn, 9 personnes en rivière et descente.
-21 Youenn 6 personnes en descente
-28 Youenn

Juin
-4
-11 ANNULE REPARATION AU LOCAL
-18
-25 Séance pagaies couleurs

Compétition

L'activité kayak-polo est pratiquée au club en compétition en National 4 pour l'équipe masculine et en National 1 pour l'équipe féminine, en championnat régional et en coupe d’Ile de France .

Présentation de l'activité :

Le kayak polo est avant tout un sport collectif qui fait la part belle à la stratégie. Le kayak-polo est un sport jeune qui est arrivé dans les années 80 en France en provenance des pays anglo-saxons (Angleterre). En France les débuts de l'activité se sont localisés dans le Nord de la France (Bretagne, Nord Pas de Calais, Normandie). Aujourd'hui le kayak-polo est présent dans toutes les régions et même les Dom-Tom. La France fait aussi partie des meilleures nations mondiale (championne du monde en 2014).

Ce sport comporte beaucoup de similitudes avec le Hand-Ball (vision du jeu, tactique de décalage).

Comment se déroule le jeu ?

A l'engagement, chaque équipe (5 joueurs et jusqu'à 3 remplaçants) s'aligne sous son but. L'arbitre lance la balle au milieu et chaque équipe se dispute sa possession.
Les joueurs ont le droit de passer au dessus de leur adversaire mais le contact (abordage) n'est pas autorisé. La partie dure deux mi-temps de 10mn et chaque équipe essaye de conserver la balle au maximum en lancant des attaques placées ou en faisant circuler la balle le plus vite possible pour créer des espaces dans la défense adverse. La finalité est le tir et la marque de buts dans le but adverse.

Le terrain :

Les buts de 1,50m de large sur 1m de haut sont surélevés de 2m par rapport à la surface de l'eau.
Le terrain fait environ 30m de long sur 20 de large et est entourés sur les cotés de pontons flottants pour les arbitres.
La zone derrière chaque but, est la zone de remplacement, ou attendent les remplaçants.

Le matériel :

Le kayak est assez court (2 à 3m). Ses extrémités sont arrondies et rembourrés avec des blocs de mousse pour amortir les chocs et éviter d'endommager les kayaks. En fibre de carbone, il pèse moins de 10kg.

La pagaie, en carbone ou carbone-kevlar elle fait 2 m de long voire un peu plus pour le gardien qui s'en sert pour intercepter le ballon. L'épaisseur de la pale est assez épaisse pour éviter d'être trop coupante.

Le ballon est le même qu'en water-polo (peut être plus petit pour les féminines ou juniors). Il circule pendant le match à la main ou en le volleyant avec la pagaie. Le joueur n'a pas le droit de progresser avec la balle à bord. Pour progresser (dribbler), il lance sa balle en avant, pagaie jusqu'à elle puis recommence.

Le casque et le gilet sont spécifique et servent à protéger des coups. Le casque est équipé d'une grille pour protéger le visage et le gilet est rembourré sur les côtés pour protéger des coups de pagaie.

Pour plus d'information sur l'activité, vous pouver consulter cette page wikipedia ou cette page de la FFCK

Les créneaux d'entrainements du club :

  • A la piscine Jacques Monquaut, tous les Vendredi soirs (hors vacances scolaires) de 20h à 22h.
  • Créneaux ponctuels d'entrainement le samedi après-midi à l'étang de St Quentin en Yvelines.
  • Contact par mail du responsable de l'activité : ici